Votre testament et votre assurance vie ne sont pas automatiquement liés?

On pense souvent qu’au décès, l’assurance vie va suivre les instructions du testament de façon automatique, mais c’est faux…et c’est très bien comme ça! Au décès, tous nos biens vont passer par le processus de la succession: compter les avoirs moins les dettes et distribuer selon les volontés aux personnes appropriées. Si vous avez déjà été liquidateur, vous savez que c’est long, ça peut durer un an avant que tout soit réglé et que l’argent qui en ressort soit enfin dans les poches des héritiers. La bonne nouvelle c’est que l’assurance vie n’a pas besoin de passer dans le tordeur. Quand on nomme un ou des bénéficiaires au contrat d’assurance vie, la couverture sera payée directement à ceux-ci suivant la réclamation et le processus ne prend pas plus d’un mois normalement. En plus, c’est un montant non-imposable! La seule façon que l’assurance vie se retrouve dans la succession, c’est si aucun bénéficiaire n’a été nommé au contrat d’assurance ou que le titulaire a indiqué «succession» ou «héritiers légaux» à la place d’un bénéficiaire. Ceci peut être utile si on veut que l’argent soit donné à des personnes mineures qui ne peuvent toucher l’assurance vie directement.

Avez-vous nommé un ou des bénéficiaires pour votre assurance vie? Contactez-nous si vous avez des questions par rapport à ceci.

Pour simplifier vos placements, contactez notre équipe d'expert dès aujourd'hui au 819-243-0433.

Retour haut de page